Psi-changeling, tome 1 : Esclave des sens Nalini Singh

Résumé :

Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.

Année de parution française : Editions Milady (2011)

412 pages

Titre original : Slave to sensation (2006)

Genre : Bit-lit

Mon Avis :

Comment résister a cette saga Milady, alors que mes chères « Candyshy » et « Tiboux » en parlent avec tant d’enthousiasme…

Une nouvelle fois, je suis plus que ravie de les avoir écouter (saga : « Minuit » !) je me suis laissé happé par cette histoire, que j’ai eu du mal a quitter.

Nous entrons dans un nouvel univers où trois peuples distinct cohabite, sans pour autant s’apprécier, ils sont même au bord de la guerre. Tout d’abord, il y a « les humains » des quels on ne parle que peu, les « Psi » qui depuis 1979 sont « formater » a fin de ne ressentir aucune émotion et les « Changeling » mi- humain mi-animal. Dés les premières lignes nous entrons dans les pensées de Sarah Duncan qui est une « Psi cardinal », qui par ses particularités se crois « déficiente », ce qui au fond ce relève être faux et être un atout dont elle a du mal a prendre conscience. Elle rencontre Lucas Hunter un « Changeling » sous le prétexte de vouloir conclure une affaire immobilière (il fais en faite sa petite enquête au sujet d’un tueur en série qui c’est attaqué a sa meute), ce qui selon elle empire son état.

Comme l’on peu s’en douter une relation s’installe entre eux, ils sont alors la preuve que les contraires s’attire, Lucas le « Changeling » dont la vie est régis par ses émotions tombe sous le charme de l’étrange « Psi » Sarah qui est censé ne pas en éprouver.

Je me suis laissé littéralement emporté (à nouveau : « Chasseuse de vampire« ) par la plume de Nalini Singh, dans l’univers de ses personnages auquel je me suis attaché et que j’ai eu du mal a quitter.

Les tomes suivant ont bien entendu atterris dans ma Wish list en attendant de pouvoir rejoindre ma PAL…

Une saga que je suis heureuse d’avoir entamé, et que je ne peu que vous recommander avec enthousiasme…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s