Noblesse oblige, tome 1 : Le duc mis à nu de Sally MacKenzie

Résumé :

La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Son père lui a fait promettre sur son lit de mort de se rendre en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits ont fait tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. À son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du très séduisant duc d’Alvord…

Année de parution française : Editions Milady (Pemberley) (2012)

338 pages | Traduit par Vincent Basset

Titre original : The naked duke (2005)

Genre : Romance ; Historique

Mon Avis :

Depuis la vidéo de Jess ( ici ), j’ai très envi de découvrir cette saga (d’autant que plus tard elle a enchainé les autres tomes…) toute fois j’attendais de ne plus être imprégné de son avis de peur de mettre la barre trop « haute ». Alors quand ce premier tome est arrivé dans ma PAL en version papier lors d’une promotion Milady (2 acheté – 1 gratuit) et depuis noël grâce à la liseuse offerte par chéri (Nolim) où il étais présent, je me suis dis que c’étais un signe d’autant que j’avais envi a ce moment là d’une romance…

C’est avec enthousiasme et facilité que je me suis plongé dans la lecture, une jolie découverte et dont je suis sortie totalement conquise, plus qu’à découvert la suite.

Miss Sarah Hamilton promet à son père sur son lit de mort de retourner en Angleterre d’où il est originaire et d’aller vivre chez son oncle, ce qu’elle fit dés son décès. Elle quitte les Etats-Unis en bateau dans lequel elle sera malade tout le long du trajet au point de ne pouvoir se reposer, tout comme lorsqu’elle a pris la diligence. La malchance la poursuivant, ses valises perdu en mer à Liverpool, des compagnons de voyage qui la mette mal à l’aise, une fois arrivé à  elle demande à l’aubergiste de « L’Auberge du Lutin Vert »lui refuse une chambre la prenant, a cause de sa chevelure rousse, pour une prostituée. Toute fois un gentleman ivre lui propose de l’accompagner à une chambre, elle hésite pensant que c’étais la sienne, mais lorsqu’il s’éloigne la fatigue l’emportant elle prend place dans le lit après c’être déshabillé… Elle ne pouvais s’imaginer ce qui arrivais à son réveil, ni ce qu’engendrera cette mauvaise plaisanterie, de ce gentleman qui se trouvais être en faite son propre coussin.

C’est avec plaisir que l’on plonge dans cette histoire, il est dure de quitter Sarah même si parfois elle est agaçant dans ses moments de doute, elle est surtout très attachante, tout comme son prétendant le Duc qui au final est aussi fragile qu’il est réconfortant et protecteur.

L’auteur Sally MacKenzie, nous emmène avec elle dans le monde de ses personnage, comme on rend visite a des amis.

Plus qu’à découvrir le reste de la saga, en espérant être aussi séduite que le fus Jess….

Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s