13, rue Thérèse de Elena Mauli Shapiro

Résumé :

Trevor, un professeur américain qui vient d’emménager à Paris, découvre dans son bureau une vieille boîte remplie de lettres d’amour, de photos jaunies, et de souvenirs : des gants, des pièces de monnaie, un mouchoir en dentelle… Tous racontent la vie de Louise Brunet, une Française ayant vécu au 13, rue Thérèse pendant la Grande Guerre.

L’universitaire commence à reconstituer l’histoire de la jeune femme : son amour indomptable pour son cousin mort au combat, son mariage de convenance avec un homme travaillant pour son père, et sa liaison avec un voisin. Mais alors que Trevor tombe peu à peu amoureux de la charmante et fougueuse Louise, une autre Française, bien vivante celle-là, compte bien le séduire et le garder près d’elle.

Le temps passe, la passion demeure.

Année de parution française : Editions Michel Lafon (2012)

Langue française – 301 pages

Genre : Historique ; Romance

Mon Avis :

C’est suite à la Vente Pirvée Michel Lafon, que j’ai fais l’aquisition de ce livre, la couverture est si jolie que je ne lui ai pas résisté, et le résumé a fais le reste. Alors, lorsque que j’ai vue qu’Audrey (Lectricepassionnée) avais également craqué pour cette ouvrage, je n’ai pas résisté au bonheur de faire une LC (Lecture Commune) en sa compagnie.

ce fus une agréable lecture, malgrés une fin que je n’ai pas apprécié, comprise.

Trévor est un universitaire Américain tout juste debarqué à Paris, qui découvre dans un tiroire de son bureau une boite remplis de lettres et de souvenir ayant appartenue à Louise brunet une jeune femme ayant vécu les deux guerres. Il se laisse emporté par sa curiosité et découvre l’amour que Louise portais à son cousin Camille décédé sur le front, ainsi que pour son frére qu’elle perd à cause de la fiévre a se retour de la guerre. Trévor s’insinu dans ses souvenir, comme si ils étaient les siens, nous racontant Louise comme si il l’avais connue.

J’ai appréciée de découvrire en meme temps que Trévor les petits trésor de Louise, grace a leur reproduction dans le livre, lettre, photos, cartes postal, donne un côté historique et réelt au recit que nous conte Trévor.

Le gros point négatif à mon sens, est la fin, que je n’ai pas comprise, qui m’a dérouté, mis mal à l’aise… Comme lorsqu’ on se reveil dans un mauvais reve.

L’auteur a un style agréable, presque addictif par moment, qui fais que l’on tourne les pages avec interret et curiosité, suivre Trévor et Louise est un réel bonheur, on veux en savoir plus comprendre ce qui se passe dans la vie de l’un et l’autre.

En conclusion, un bel objet livre qui cache une belle histoire, même si il ne me restera pas en mémoir a cause de la fin qui me laisse un gout d’inachevé.

Logo Livraddict

Lu dans le cadre du challenges

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s