Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles & Care Santos


Résumé :

Iris a trente-six ans et des idées noires plein la tête. Ses deux parents viennent de mourir dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. A l’intérieur, il ne reste qu’une table libre, l’homme derrière le comptoir l’invite à s’y asseoir. Sans trop savoir pourquoi, Iris se laisse guider et fait bientôt une rencontre touchante, inoubliable, magique… Il s’appelle Luca, il est italien et, pendant six jours d’affilée, ils vont se retrouver dans cet endroit hors du temps, loin des soucis du quotidien. Petit à petit, Iris retrouve le sourire. Mais l’après-midi du septième jour, Luca ne réapparaît pas. Iris comprend qu’il ne reviendra plus mais, surtout, qu’il lui a ouvert une porte dont elle ne soupçonnait pas l’existence : celle du bonheur.


Année de parution française : Editions Fleuve Noir  (2010)

Titre original : El mejor lugar del mundo es aquì mismo (2008)

Langue française – 197 pages

Genre : Humoristique


Mon Avis :

J’ai découvert ce roman sous les conseils avisés de ma bibliothécaire, la couverture en elle même m’avait beaucoup attirée, tout comme le titre, alors comment résister davantage ?

Une belle découverte, à côté de laquelle je serais probablement passée si je n’avais pas fait cet emprunt bibliothèque.
Une jeune femme perdue après la mort de ses parents tente de mettre fin à ses jours et se jetant d’un pont, le hasard met un enfant sur son chemin, celui-ci en faisant éclater son ballon la sort de sa léthargie, et l’empêche de commettre cet acte. Lui faisant par là-même découvrir un café « Le Plus Bel endroit du monde est ici » qui va lui changer la vie et lui redonner l’espoir, le goût de vivre.

Le seul point « négatif » de ce roman est probablement son résumé qui, à mes yeux, en dévoile beaucoup trop sur l’histoire. Je suis ravie de ne l’avoir lu qu’après coup afin de m’aider à formuler ma chronique.
Iris est une jeune femme touchante qu’il est agréable de suivre et on découvre au fil des pages comment apprendre par pointillé à découvrir son nouvel entourage qui prend place au fur et à mesure des chapitres.

Les auteurs Francesc Miralles et Care Santos ont fait un beau travail, agréable à lire, qui donne envie de les découvrir davantage.

Une belle lecture, simple qui convient si vous avec envie de lire mais par forcément « la tête à cela », il permet de se plonger chapitre après chapitre un peu plus dans l’histoire et d’oublier ce qui peut nous chagriner.

A lire, sans réfléchir et avec un pur plaisir…


Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s