Archive | juillet 2015

Week-end à 1000 #11 // Vendredi 31 Juillet – Dimanche 02 Août

Cette 11ème session de ce challenge, il débutera ce soir Vendredi 31 Juillet, à 19h et se terminera le Dimanche 02 Août à minuit.

Article complet de Lili bouquine : http://lilibouquine.blogspot.fr/2015/07/week-end-1000-11-vendredi-31-juillet.html


Je vais tout d’abord continuer:

Tu me manque d’Harlan Coben : 86/411p

Pour la suite, je ne prévois pas de PAL, je ferais celons mes envies du moment, je souhaite un bon Week-End Livresque à chacun d’entre vous….


Rejoignez-nous également sur le groupe facebook : Challenge littéraire : « Week-end à 1000 » Partager le challenge sur Twitter : #weekendà1000

Assassin’s Creed, tome 7 : Unity de Oliver Bowden

Résumé :

«Ils m’ont brutalisée, menti et trahie. Ils ont assassiné mon père, mais je me vengerai, quel qu’en soit le prix.» 1789: La révolution est aux portes de Paris. Le peuple se dresse contre l’oppression de l’aristocratie, inondant de sang les rues pavées de la capitale. Mais la justice révolutionnaire se paie au prix fort… Alors que les inégalités entre les riches et les pauvres sont à leur paroxysme et que la nation se déchire, un jeune homme et une jeune femme tentent de se venger de tout ce dont on les a privés. Arno et Élise ne tardent pas à se retrouver plongés au beau milieu du conflit qui oppose les Assassins et les Templiers depuis plusieurs siècles déjà, dans un monde où les dangers sont plus redoutables qu’ils l’auraient imaginé. D’après le jeu vidéo à succès d’Ubisoft


Année de parution française : Editions Milady  (2014)

Titre original : Assassin’s Creed : Unity (2014)

Langue française – 405 pages | Traduit par Claire Jouanneau

Genre : Fantasy


 Mon Avis :

C’est a nouveau grâce à mon conjoint par le biais de cadeau de St Valentin, que ce nouveau tome des Assassin’s Creed a fais son entré dans ma bibliothèque, où n’a pas eu le temps d’attraper le poussière avant d’être lu…

Ayant vu mon conjoint passez des heures sur sa console, c’est surprise que j’ai découvert le livre qui lui ne se consacre pas à Arno Dorian mais à Elise de la Serre.

C’est dans le journal de la jeune de celle-ci, jeune fille que nous nous plongeons et découvrons qu’elle est la fille du grand « Maître des Templiers ». Alors que nous avons l’habitude dans les autres roman (tout comme dans tout les jeux) d’être au coté d’un assassin.

Elise nous plonge dans sa vie, nous parle de son enfance, sa rencontre avec Arno Dorian, qui devient un compagnon de jeux et à ses yeux un rival dans l’amour de son père. Puis sa découverte du statut de son père, ainsi que l’identité du père de son ami Arno, et tout ce qui en découlera.

Passé la déception de ne pas suivre Arno mais Elise, on se laisse transporter pars ses pensée, sa vie ses colères, ses peines, ses moment de joie, comme on lirais le journal intime d’une amie.

La plume d’Oliver Bowden, m’a a nouveau séduit et transporter, cette fois nous faisant découvrir cette fois la Révolution Française auprès d’une Héroïne Elise de La Serre au fort caractère, aussi courageuse qu’impulsive.

Une jolie lecture qui m’a transporté, même si il m’a manqué le point de vue de l’Assassin qui est le héros habituel du livre, et surtout du jeu. Pour autant ce n’est pas une déception, j’ai aimé l’univers, l’histoire, le dénouement. Un livre a découvrir si on aime l’univers des Assassin’s (même si ici nous suivons une Templiére) et celui de la Révolution Française…

 


Logo Livraddict

Les Chroniques de Kronos, tome 1 : Le Cabinet des Merveilles de Marie Rutkoski

Résumé :

Pétra Kronos a une vie simple et heureuse. Mais pas ordinaire. Ainsi, sa meilleure amie est une araignée mécanique prénommée Astrophile qui vit dans sa chevelure d’où elle donne des conseils sarcastiques. Son père, Mikal Kronos, a la faculté d’influencer les métaux. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été emmené à Prague sur ordre du prince Rodolphe. Mais lorsqu’il revient aveugle, Pétra se pose mille questions. Qu’a vraiment pris le prince en volant les yeux de Mikal Kronos? Pour le savoir, elle ira à Prague, puis au château du prince, jusqu’au Cabinet des Merveilles s’il le faut. Là où le souverain garde précieusement ses plus grands trésors.


Année de parution française : Editions Albin Michel (Wiz)

 (2009)

Titre original : The Kronos Chronicles, book 1 : The Cabinet of Wonders

Langue française – 375 pages

Genre : Jeunesse , Fantasy


 Mon Avis :

Si cet ouvrage est arrivé dans ma PAL, au hasard d’une balade au magasin Noze, la couverture m’a tout de suite séduite, et puis le prix pour une édition Wiz, fus la bonne excuse pour craquer.

Il est sortit de ma PAL (rapidement) grâce au « French Read-a-thon » organisé par Rondoudou is Happy au mois de février…

Pétra est la fille d’un inventaire, magicien Mikal Kronos dont la boutique regorge d’animaux en métal plus vrais que nature. Alors qu’elle vit paisiblement sa vie de jeune fille, dans l’attente du retour de son père, convoqué par le Prince Rodolphe, elle ne s’attend pas à le retrouvé mutilé, aveugle.

Son seul désire alors, est de lui redonner ses yeux par tout les moyeux possible et inimaginable. Même celui de se rendre seul à Prague et se faire embaucher dans le château du Prince.

S’en découlera une belle histoire d’amitié avec des enfants gitans et quelques péripéties…

Il est agréable de se plongeait dans cet univers fantastique, où certains personnages possèdes des pouvoirs magiques, qu’ils tentent de cacher au autorité, alors que d’autre s’en servent pour le bon plaisir du Prince.

Un univers jeunesse dans lequel il est plaisant de se plonger.

Marie Rutkoski a une très jolie plume, elle nous emporte dans son univers avec beaucoup de facilité et de curiosité à chaque page, chapitres on est avide d’en apprendre d’avantage sur l’univers et les personnages.

Si au départ ce fus un achat « compulsif » de ma part, je suis plus que ravie de cette découverte qui m’a beaucoup plus et fais voyager. Ayant le second tome dans ma bibliothèque, il ne devrais pas trop tardé à en sortir…

Je ne peu que vous le recommander.


Logo Livraddict