Breathing, tome 2 : Ma raison d’espérer de Rebecca Donovan

Couverture Breathing, tome 2 : Ma raison d'espérer

Résumé :

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »
Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant…


Année de parution française : Editions Pocket (2015)

Titre original : Breathing, book 2: Barely Breathing (2012)

Langue française – 599 pages – Sortie : 15 Octobre 2015

Genre :  Contemporaine


 Mon Avis :

Si je dois remercier le Père Noël pour l’arrivé de ce second tome dans ma Bibliothèque, c’est grâce au « Challenge Welcom March » que je l’ai sorti.

Après avoir beaucoup apprécier le premier tome, c’es avec impatiente et appréhension que j’attendais cette suite, et je dois l’avouée j’en suis sortie un peu mitigé.

Après avoir échapper à la mort, Emilly vit chez son amie Sarah dont les parents la traite comme une seconde fille, avant d’accepter d’aller vivre avec sa mère qui semble désirer renouer des liens avec elle.

Si c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Emilly, Sarah et Evan, j’ai été déçue de voir que malgré ce qu’elle avais subi dans le passé, elle n’est avais semble t’il pas tiré de leçon. Sa manie de tout garder pour elle, pour « protéger » en deviens plus que pénible, dans le sens ou elle semble aimé se retrouver embourber dans les ennuis.

J’ai dans l’ensemble apprécier ma lecture, même si j’ai été par moment agacé par le comportement de notre héroïne. D’autant quel une amie très prévenante qui la considère comme une sœur, un petit api très protecteur et pourtant elle décide a nouveau de se taire, alors que ça ne se passe pas bien avec sa mère, préférant ce confier au compagnon de celle ci qui semble pourtant ne pas être la personne la plus approprié.

Même si, comme le précédent, la fin donne très envi de connaître la suite, j’avoue l’attendre avec moins d’impatience, mais je le lirais c’est certain.

L’écriture de Rebecca Donovan  très agréable on ne peu lui résister…


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s