Le Chat et les Pigeons de Agatha Christie

Couverture Le Chat et les Pigeons

Résumé :

Que de remous dans ce pensionnat de jeunes filles renommé qu’est Meadowbank : des professeurs y trouvent la mort dans des circonstances qui dépassent l’entendement. Le coupable est-il un sadique, ou un membre du personnel ? Les crimes sont-ils liés à la présence d’une jeune princesse orientale ? Y a-t-il une corrélation entre eux et un certain petit paquet de grande valeur qu’on n’arrive pas à retrouver ?


Année de parution française : Editions Librairie des Champs-Elysées (Le club des masques) (1967)

Titre original : Cat Among the Pigeons (1959)

Langue française – 192 pages | Traduit par Jean Brunoy

Genre :  Policier


 Mon Avis :

C’est l’envie de continuer ma découverte de Agatha Christie, qui m’a poussé a mettre ce roman dans ma Pile à lire d’été… Et une fois de plus, je suis heureuse de ma lecture.

Après être entrés dans le pensionnat de Meadowbank pour quelques paragraphe, nous faisons connaissance avec le Prince Aly Yusuf (cheik héréditaire de Rama) et de son pilote privé  Bob Rawlinson. Ce dernier ce vois confier un trésor par le Cheik qu’il prend la décision de cacher dans les bagages de sa sœur a son insu étant absente de sa chambre.

Et comme ils le craignaient Bob Rawlinson et le Prince Aly Yusuf disparaissent dans un accident d’avion, suite à quoi la sœur de Bob Rawlinson est pris en charge avec sa fille Jennifer pour son retour immédiat en Angleterre par l’ambassade de son pays.

Jennifer est envoyé dans le pensionnat de Meadowbank où des meurtres sont perpétuer contre des professeurs.

Les personnages s’enchainant, disparaissant (pour certaine rapidement) on ne peu s’attacher a eux, lorsque des premiers chapitre. Ce qui devient plus facile dés l’arrivé de Jennifer au pensionnat, même si on ne peu s’attacher à cette jeune fille plutôt égoïste et futile. L’intrigue prenant le pas, sur les personnages on a une seule hâte, connaitre le dénouement.

Cette première rencontre avec Mr Poirot fus très agréable, l’écriture de Mme Agatha Chrisie, m’a conquise.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s