La Nuit qui ne finit pas de Agatha Christie

couv62829642 

Résumé :

Le  » Champ du gitan « …
Michael avait tout de suite aimé la beauté sauvage de cette propriété. C’était décidé : sur les ruines de l’ancien manoir, il construirait sa maison. Une maison de rêve, bien entendu. Et il s’y retirerait, loin de tout, avec Ellie. Mais le  » Champ du gitan  » avait mauvaise réputation et la lande était maudite. On racontait que les Romanichels y avaient jeté un mauvais sort, que d’étranges accidents s’y produisaient…
Pourtant, Michael n’était pas superstitieux, lui. Les menaces de la vieille bohémienne ne lui faisaient pas peur. Personne ne croit plus ces choses-là, de nos jours…


Année de parution française : Editions Librairie des Champs-Elysées (Le club des masques)(1969)

Titre original : Endless Night (1967)

Langue française – 252 pages

Genres : Policier


 Mon Avis :

Depuis quelques temps, j’avais envi de découvrir (ou plutôt redécouvrir…) la plume d’Agatha Christie, et cela grâce a quelques Booktubeuse comme lectricepassionee, ElooBooks ou Milyx Lecture. Suite à une ballade au « Marché du Livre » prés de chez moi, j’ai pu faire l’acquisition de celui-ci (et d’un autre qui je pense sortira bientôt de ma PAL) la couverture m’a tout de suite donner envie, je n’ai donc pas lu le résumé…

Et je ne regret pas, ce fus une jolie découverte l’histoire m’a tenu en haleine d’un bout à l’autre, je suis donc ravie de m’être laissé influencé.

Le narrateur Michael est un jeune homme livre, sure de lui, qui enchaine les petits boulot, lorsqu’on fait sa connaissance il est chauffeur et se ballade semble t’il sans but précis et tombe par hasard sur l’affiche d’une vente aux enchères pour une propriété le  » Champ du gitan  » qui lui plait immédiatement.

Cette histoire étant écrite uniquement sous le point de vue du narrateur, Michael on se laisse donc totalement porter en toute bonne fois par son récit, et on ne peu a aucun moment se douter du dénouement plus que surprenant.

J’avais étudié au collége « Les dix petits neigre » dont j’avoue ne pas avoir de souvenir, je suis donc ravie de cette redécouverte de la plume d’Agatha Christie pour mon simple plaisir (sans pression scolaire, bien loin derrière moi) qui m’a réellement plus et convaincu de poursuivre l’expérience.


Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s